Le sarcasme dans le monde : une langue universelle ?

Le sarcasme dans le monde : une langue universelle ?

Le sarcasme dans le monde : une langue universelle ?

April 23, 2020 | Languages

J’adore le sarcasme. Vraiment. J’utilise tellement le sarcasme en parlant qu’on pourrait même le considérer comme ma deuxième langue maternelle. Bon, évidemment, depuis le temps, je me suis bien rendue compte que mon sarcasme n’était pas toujours compris par mes amis. Et, fait encore plus intéressant, en fonction de la culture d’origine d’une personne, qu’on pourrait grossièrement généraliser à sa nationalité, j’avais plus ou moins de chance d’être comprise, et à ce qu’on me réponde par du sarcasme. D’où ma question : le sarcasme est-il universel ? 

D’abord, qu’est-ce que le sarcasme ?

Selon la source de tous les savoirs, j’ai nommé Wikipédia, le sarcasme “désigne une moquerie ironique, une raillerie tournant en dérision une personne ou une situation. Il peut être considéré comme une forme d'ironie piquante ou belliqueuse”. Le sarcasme peut-être assez difficile à déceler, surtout quand on n’a pas l’habitude, puisque, être sarcastique (et non pas ironique), c’est dire le contraire de ce que l’on pense sans le montrer. C’est aussi pour cela que le sarcasme n’est pas toujours considéré comme une forme d’humour, mais comme quelque chose d’acerbe, fait pour blesser. Même si j’ai tendance à penser que les personnes qui peuvent se sentir blessées par le sarcasme sont celles qui ne parviennent tout simplement pas à le repérer (mais je ne leur en veut pas, personne n’est parfait). 

Comment reconnaître le sarcasme ?

Il n’y a pas de mot, phrase ou expression qui soit vraiment propre au sarcasme, puisque, ce qui fait véritablement le sarcasme, c’est surtout l’intonation dans la voix. Ce qui rend la chose d’autant plus simple, je le conçois. Bon, du coup, si on n’arrive pas à comprendre le sarcasme à l’oral, impossible qu’on le comprenne à l’écrit, n’est-ce pas ? Et c’est là que les abréviations vous viennent en aide, jeunes padawans : sur Reddit, par exemple, lorsque quelqu’un emploie du sarcasme dans un post ou un commentaire, cette personne ajoute “/s” pour montrer qu’il s’agit bien de sarcasme, et donc permet à tout le monde de prendre le message avec des pincettes, et pas au premier degré. Pétition pour que tout le monde le fasse, ça évitera d’atteindre le point Godwin trop rapidement.  

Le sarcasme est-il compris partout dans le monde ?

Mais, du coup, si on suit ce raisonnement, la compréhension du sarcasme dépenderait au final de l’individu ? Ou est-ce que notre nationalité, et par extension notre culture, pourrait avoir une influence ? Je pense ne pas me tromper en affirmant que le sens de l’humour est quelque chose d’assez culturel, puisqu’il repose sur un savoir commun (une langue, une Histoire, des références, la place du non-verbal dans la communication…). Chaque culture a un sens de l’humour qu’elle préfère. Sinon, pourquoi parlerait-on d’humour anglais, ou d’humour britannique ? L’humour anglais n’est pas forcément apprécié par les non-initiés, peut-être tout simplement parce qu’il n’est pas compris. De ce que j’ai pu comprendre, les japonais préféreront des jeux de mots aux farces, et les français ont peut-être tendance à avoir un humour plus piquant. C’est ce qui pourrait faire que certaines cultures acceptent mieux le sarcasme que d’autres. 

Comment gérer le sarcasme dans un contexte international ?

Au final, ce qui fait le sarcasme, ce n’est pas ce qui est dit, pas nécessairement en tout cas, puisque le sarcasme n’est pas un langage, mais plutôt une figure de style, un trait d’esprit. Ce qui fait le sarcasme, c’est l’attitude, la manière dont les choses sont dites. Il existe par conséquent dans toutes les langues, mais sa compréhension et son acceptation ne sont pas les mêmes en fonction des pays et des cultures. Du coup, dans un contexte international, au moins dans un premier temps, peut-être serait-il pertinent d’éviter d’être trop sarcastique, car vous ne savez pas forcément comment cela sera perçu par vos paires. Quand je vois que quelqu’un ne comprend pas mon sarcasme, ou qu’on me dit clairement que mon ton les blesse, je fais toujours de mon mieux pour maîtriser mes pulsions sarcastiques, qui, curieusement, ne sont présentes que lorsque je parle français ou anglais. Peut-être une autre preuve que le sarcasme n’est pas universel !

Powered by Froala Editor


Marie
Marie
Hi! I'm Marie, I'm one of the business developers at Leeve. Traveling, meeting people from different cultures, learning and speaking different languages... Those have always been passions of mine. Because traveling is a way of meeting new people, thinking differently and to being open-minded, we want to offer these experiences to everyone with Leeve!

Get new articles of the month, events, good deals and of course the Leeve updates.
Get our Newsletter