10 expressions relatives au voyage dans le monde

10 expressions relatives au voyage dans le monde

10 expressions relatives au voyage dans le monde

29 Avril 2020 | Langues

Quand j’étais professeure de français en République Tchèque, une des choses que j’avais le plus de mal à expliquer à mes élèves étaient les expressions idiomatiques. Tout simplement parce qu’il n’y a pas toujours d’équivalent, et, ce qui me paraissait évident ne l’était pas pour eux. Du coup, quand j’apprends une expression dans une langue étrangère, je veux tout savoir. Quelle est la traduction littérale ? Comment la retranscrire dans ma langue ? Quelle est la signification ? L’origine ? Alors, après mon article sur les mots intraduisibles, nous nous sommes dit, pourquoi ne pas faire la même chose avec les expressions ? 

Alors, pour vous, j’ai cherché dix expressions relatives au voyage dans le monde. Comme ça, vous pourrez sans mal briller en société quand vous les réutiliserez lors de vos voyages. C’est cadeau

1) Makati ang paa

Peut-être êtes-vous plus familier avec l’expression anglaise équivalente : To have itchy feet. Makati ang paa est une expression qui nous vient des Philippines, et qui fait référence au désir que l’on a de bouger. Parfois au point de sautiller sur place tant on a envie de partir à l’aventure et découvrir le monde. Ça ne vous jamais fait ça ? Non ? Ah d’accord. Bon, peut-être est-ce moi qui suis bizarre. Ou qui suis l’incarnation du Makati ang paa

2) Fernweh

Bon, d’accord, d’accord, ce n’est pas vraiment une expression, Fernweh aurait plutôt sa place dans notre article sur les mots intraduisibles. Alors pourquoi l’avoir tout de même intégré ici ? Parce qu’on reste quand même relativement dans la définition d’un idiotisme.  Et parce que c’est mon article et que je fais ce que je veux. 

DONC.

Fernweh, un mot allemand qui date du XVIe siècle, a été inventé par l’écrivain Hermann von Pückler-Muskau, qui était aussi un grand voyageur. A l’inverse de Heimweh, soit le mal du pays, Fernweh signifie “le besoin d’aller au loin”. C’est tout Leeve, ça ! Immer ein wenig Fernweh im Blick. 

3) żyć na walizkach

Là aussi, on trouve une expression équivalente en anglais : To live out of your luggage. Une expression qui parlera sans doute aux backpackers, puisqu’il s’agit ici de vivre dans un endroit, que ce soit de manière temporaire ou permanente, avec seulement le contenu de votre valise. 

4) Ехать зайцем (Yekhat' zaytsem)

Imaginez, vous montez dans un train, mais vous n’avez pas acheté de ticket. Vous attendez, assis dans un siège, en priant dans votre coin de ne pas vous faire contrôler, en tremblant comme un lapin. C’est à peu près ce que signifie l’expression Ехать зайцем. Voyager comme un lièvre. Ou, comme on dit en bon français, frauder et avoir les pétoches de se faire choper. 

5) A vol d’oiseau

Je l’ai toujours trouvé mignonne, cette expression. Pas très utile, mais mignonne. Calculer les distances à vol d’oiseau, c’est-à-dire en ligne droite, sans prendre en compte les déviations, bah c’est une affaire d’optimiste. Je veux dire, ouais c’est bien sympa de savoir que tel ou tel endroit est à une heure à vol d’oiseau Michel, mais ça va pas nous empêcher de marcher trois heures par les sentiers pour atteindre cet endroit. 

6) 四海为家 (sì hǎi wéi jiā )

Allez, petite leçon de chinois. littéralement, 四 est le caractère pour le chiffre quatre, 海 signifie mer, ou océan, 为 peut vouloir dire être comme, ou avoir le rôle de, et 家 signifie maison. Autrement dit, se sentir à la maison peu importe où on se trouve dans le monde. Elle peut aussi vouloir dire qu’on mène une vie de vagabond, mais dans ce cas là, ça prend plutôt un sens péjoratif. 

7) Katzensprung

Je pense que c’est mon expression préférée de cette liste. Katzensprung nous vient également de l’allemand (oui, j’aime l’allemand, c’est une très belle langue quand on s’y intéresse), et signifie “à saut de chat”, pour désigner une courte distance. Dis Marie, tu sais où se trouve la boulangerie ? Mais oui Michel, viens je t’emmène, c’est juste à un Katzensprung d’ici ! Alors ? C’est-y pas trop mignon comme expression ? 

Osez me dire que c’est pas trop mignon.

8) 天涯海角 (tiān yá hǎi jiǎo )

Encore une expression qui nous vient de Chine (Ah, il faut reconnaître, ils ont quelques belles expressions) et qui signifie plus ou moins littéralement le bord du ciel et le coin de la mer, pour parler d’un endroit fooort fort lointain. C’est aussi une jolie manière de faire référence à une très grande distance entre deux personnes. 

9) Český turista

Bon, c’est pas vraiment l’expression la plus gentille de mon article - loin de là - mais je trouvais intéressant de montrer que certaines expressions peuvent tout à fait être moderne. En effet, Český turista est une expression slovaque, et date donc de l’après séparation de la Tchécoslovaquie. Elle désigne en fait une personne plutôt habituée à la vie urbaine, et donc inadapté à la vie de campagne, ou quelqu’un qui n’a pas les outils nécessaires pour évoluer dans l’environnement. Si j’étais mauvaise langue, j’en profiterais pour dire qu’en Bretagne, on appelle ça un Parisien. Mais je suis gentille, alors je ne le dis pas. Non non, ne me remerciez pas, c’est bien normal. 

10) Avoir le mal du pays

Allez, une dernière expression française pour la route. Avoir le mal du pays est le parfait opposé de Fernweh, que nous avons découvert plus haut. Bien sûr, on retrouve cette notion dans bien des langues. Das Heimweh, to be homesick… Certaines personnes ne le ressentent jamais, d’autres en souffrent tant que seul un déménagement dans leur pays natal pourra les guérir. 

Powered by Froala Editor


Marie
Marie
Hi! I'm Marie, I'm one of the business developers at Leeve. Traveling, meeting people from different cultures, learning and speaking different languages... Those have always been passions of mine. Because traveling is a way of meeting new people, thinking differently and to being open-minded, we want to offer these experiences to everyone with Leeve!

Nouveaux articles, événements, bons plans, mises à jour de l'application Leeve.
Reçois notre newsletter